Skip to main content
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Piscine Vitam' Parc Neydens situé à Neydens, France
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Piscine Vitam' Parc Neydens situé à Neydens, France
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Piscine Vitam' Parc Neydens situé à Neydens, France
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Piscine Vitam' Parc Neydens situé à Neydens, France
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Piscine Vitam' Parc Neydens situé à Neydens, France
  • L35 Architects
  • GMAA

Vitam' Parc Neydens

Neydens - France - 2009

VITAM’PARC LE NOUVEAU CENTRE COMMERCIAL ET DE LOISIRS EST EN HARMONIE AVEC L’ENVIRONNEMENT

Le centre commercial et de loisirs VITAM’Parc, inauguré en 2009, s’étend sur plus de 43 000 m2 dans la commune française de Neydens, située à 11 kilomètres de la ville suisse de Genève. Niché au pied du Mont Salève, le complexe créé par le bureau d’architecture espagnol L35 se fond de manière quasiment organique dans le paysage, en dépit de ses dimensions exceptionnelles. Plus de 600 000 visiteurs se rendent chaque année dans le nouveau complexe de Neydens. La principale difficulté à laquelle les architectes barcelonais ont été confrontés fut de parvenir à intégrer cet immense projet au cœur d’un paysage somptueux, non loin d’une zone résidentielle. Conçu pour répondre au moindre besoin du visiteur, le complexe abrite non seulement des infrastructures de sport et de bien-être, mais aussi des magasins et des restaurants axés sur le bien-être du visiteur. Ce concept innovant reflète une nouvelle tendance dans le secteur des loisirs. Pour pouvoir accueillir tous les équipements – comprenant des infrastructures de bien-être (1100 m2), un parc aquatique avec piscines intérieure et extérieure (22300 m2), un centre de sport avec un mur d’escalade intérieur et une zone commerciale de 10000 m2 avec un supermarché, 16 boutiques, 6 restaurants et un hôtel de 83 chambres – le bureau L35 a conçu une structure architecturale qui exploite et prolonge les caractéristiques topographiques de la zone. La relation visuelle entre les bâtiments et l’environnement et le lien entre l’intérieur et l’extérieur sont les thèmes centraux de ce projet.

CONSTRUCTION EN ETFE

Une construction à la fois longue et ramassée, dissimulée sous un toit végétalisé de 15000 m2, marque la frontière sud-ouest du complexe, sans dénaturer le panorama sur les montagnes qui se dressent au loin. Cette section abrite la zone commerciale et le centre de sport. Une forme transparente arrondie s’élève au centre du toit vert. Ce dôme abrite le mur d’escalade de deux étages recouvert d’une construction en filigrane et de coussins transparents ETFE (éthylène tétrafluoroéthylène, un polymère fluoré). Les coussins ETFE ont été utilisés dans des constructions aussi prestigieuses que le stade Allianz-Arena de Munich, signé Herzog & de Meuron. Le projet VITAM’Parc marque la première application d’envergure en France de cette technologie révolutionnaire. La haute transparence du matériau permet une pénétration importante de lumière dans la salle d’escalade. Cela permet également aux visiteurs de voir l’extérieur du bâtiment et de ne pas avoir l’impression d’évoluer à l’intérieur d’un complexe. La façade, réalisée à l’aide du système de façade CW 50 de Reynaers Aluminium et du système de porte en aluminium TS 57, accentue le lien entre les espaces intérieurs et extérieurs. Les grandes surfaces vitrées, uniquement interrompues par les profilés étroits du système et les piliers en béton qui soutiennent le toit, permettent une incroyable pénétration de lumière naturelle et offrent au visiteur une vue exceptionnelle sur le paysage et sur les activités proposées à l’extérieur du complexe.

ARCHITECTURE D’INNOVATION

Du côté opposé, sur la face nord-est, se trouve la partie la plus impressionnante du complexe, de part l’originalité de son architecture. Une délicate construction en bois, couverte de soixante-trois coussins ETFE pouvant atteindre 42 mètres de long, surplombe l’espace de 92 mètres de long dans lequel se trouve la piscine intérieure. La construction voûtée du complexe, qui s’élève jusque 16 mètres de hauteur, présente des supports en acier avec profilés en aluminium, entre lesquels sont suspendus les coussins. Les mêmes matériaux que pour la salle d’escalade ont été utilisés, à une échelle plus importante (superficie de membrane de 4300 m2). L’inclinaison des treillis en voûte diminue vers le centre de la structure, créant un effet de vague sur la longueur du bâtiment qui n’est pas sans rappeler la topographie du paysage. La transparence des coussins ETFE s’accorde parfaitement aux activités de natation. En effet, la membrane transparente laisse passer environ 90 % de la lumière dans la gamme UV, ce qui permet de garantir un climat intérieur chaud. Les vastes panneaux de vitrage du système CW 50, utilisés sur la partie inférieure du bâtiment, permettent également d’ouvrir au maximum l’espace sur l’extérieur. L’interaction réussie entre la membrane, la construction en bois et les systèmes Reynaers dans les différentes parties du complexe vient souligner la synergie entre espaces intérieurs et extérieurs et renforcer la place du complexe dans son environnement. Le visiteur plonge dans cette ambiance exceptionnelle où il peut profiter à loisir de la beauté du paysage et de la richesse des activités proposées. Par ailleurs, grâce à l’utilisation de matériaux renouvelables et à l’efficacité énergétique du complexe, le VITAM’Parc s’est vu remettre le certificat français HQE (Haute Qualité Environnementale), la norme nationale en matière de construction durable.

Systèmes Reynaers utilisés

Les acteurs du projet

Architecte

  • L35 Architects
  • GMAA

Fabricant

  • Serag Aluminium

Photographe

  • Semaphore