Skip to main content
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Centre d'affaires Marynarska Business Park situé à Warsaw, Pologne
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Centre d'affaires Marynarska Business Park situé à Warsaw, Pologne
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Centre d'affaires Marynarska Business Park situé à Warsaw, Pologne
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Centre d'affaires Marynarska Business Park situé à Warsaw, Pologne
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Centre d'affaires Marynarska Business Park situé à Warsaw, Pologne
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Centre d'affaires Marynarska Business Park situé à Warsaw, Pologne
  • ConceptWall 50 Murs rideaux - Centre d'affaires Marynarska Business Park situé à Warsaw, Pologne
  • Konior & Partners
  • Atelier 2 Architekci

Marynarska Business Park

Warsaw - Pologne - 2008

Les architectes qui ont conçu le parc d’affaires Marynarska, à savoir les bureaux Konior & Partners de Bruxelles et Atelier 2 Architekci de Varsovie, ne jurent que par les solutions testées et approuvées. Le complexe de bureaux récemment livré dans la capitale polonaise en est la plus belle illustration. Agencement axial, élévation classique et plan typique pour un design avec un objectif double : créer une impression de prestige architectural et de monumentalité urbaine tout en garantissant une polyvalence optimale dans l’utilisation du bâtiment au quotidien.

Le parc d’affaires Marynarska se trouve à Służewiec, un faubourg du quartier Mokotów de Varsovie. Cette zone est en pleine mutation. Après plusieurs décennies rythmées par les activités industrielles des usines et des entrepôts, le quartier est en passe de devenir un centre d’expertise. Grâce à la qualité des transports publics et à la proximité des grands axes routiers, de l’aéroport Okęcie et des centres commerciaux, les immeubles de bureaux sont venus remplacer les vestiges de l’époque industrielle. En termes d’aménagement urbain, le complexe de bureaux présente un agencement axial composé de quatre éléments assortis de plusieurs modifications. Les architectes ont fracturé l’agencement en « C », classique en termes d’espace et de fonctionnalité, donnant à chaque élément une hauteur différente, avec un élément entièrement séparé dont le profil s’avance vers la route. Ils ont également conçu deux imposantes portes articulées qui ne sont pas, comme elles le laissent penser, les entrées du bâtiment mais les entrées du parking. Enfin, ils sont parvenus à créer une construction diversifiée, la fontaine circulaire centrale et les nombreuses places de parking qui l’entourent servant de lien à l’ensemble. Le complexe entier affiche une surface utile de près de 45 000 m2. La division en quatre éléments distincts, qui se rejoignent dans une certaine mesure, ainsi que le plan classique des escaliers, des ascenseurs et des installations sanitaires dans l’élément central, rendent l’ensemble simple et accessible à tous les utilisateurs. L’espace central, avec son couloir séparé, affiche une profondeur de plus de 7 mètres et offre d’excellentes conditions de travail, notamment grâce à la lumière naturelle, à la vue imprenable sur la ville et à la technologie sophistiquée utilisée pour contrôler la température et le fonctionnement général du bâtiment. Les quatre éléments disposent de leur propre entrée et de leur propre espace de réception, mais ils sont reliés par un énorme parking souterrain sur trois niveaux pouvant accueillir 1 300 voitures.

Quelques chiffres

L’intégration de la construction n’est pas le simple fait de la fontaine circulaire, elle s’explique également par les matériaux utilisés et le rythme offert par les hauteurs des différents éléments. Classique dans son agencement, le rez-de-chaussée légèrement en retrait par rapport au reste de la structure est supporté par des colonnes massives en aluminium. Le dernier étage affiche le même retrait, accentué par une toiture légère et aérienne. Entre ces deux étages se trouve le corps du bâtiment : une surface fluide et vitrée, quelques éléments en grès et une section centrale divisée en deux par un balcon supplémentaire. Inexorablement horizontale, la façade révèle au premier coup d’oeil le nombre d’étages qui compose le complexe. Quelques chiffres : 14,5 km de colonnes, 16,5 km de poutres et bien d’autres éléments, supportent les 850 tonnes et les 20 000 m² de vitres Strathophon, qui isolent l’intérieur des nuisances sonores. Une structure pour façade vitrée a été utilisée, ainsi qu’une façade charpentée pour la version classique comme pour la version avec murs-rideaux CW 50. Des profilés spéciaux ont été spécialement créés pour le parc d’affaires Marynarska. Ils présentent un châssis renforcé, d’immenses fenêtres à battant croisé ainsi que des éléments spéciaux qui permettent de suspendre les châssis de camouflage décoratifs et les châssis de camouflage. Le complexe, qui s’enroule autour d’une aile monumentale, se distingue par la hauteur des bâtiments latéraux visibles depuis la rue. Comme suspendue dans les airs, l’étendue vitrée offre au complexe Marynarska une image de transparence sans pareille, offrant une portée de 5 mètres à l’étage supérieur. Ainsi habillé, le bâtiment semble avoir des ailes, ce qui rapproche d’une certaine manière le complexe et l’aéroport de Varsovie. Le parc d’affaires Marynarska dégage une impression de légèreté et de gigantisme à la fois.

Systèmes Reynaers utilisés

Les acteurs du projet

Architecte

  • Konior & Partners
  • Atelier 2 Architekci

Photographe

  • Jarosław Kąkol

Autre partie prenante

  • Ghelamco Poland (Entrepreneur général)