Venise - Biennale d'Architecture 2018 : FREESPACE

Venise - Biennale d'Architecture 2018 : FREESPACE

Fondée en 1895, La Biennale de Venise est l'une des manifestations culturelles les plus prestigieuses au monde. Elle est renommée pour le lancement de nouvelles tendances et pour le lancement des carrières internationales de nombreux artistes et architectes. Pour chaque édition, le Conseil d'administration de La Biennale de Venise nomme des commissaires sélectionnés dans le monde entier pour organiser des expositions hautement provocatrices ou révolutionnaires dans les secteurs des arts, de l'architecture, du cinéma, de la danse, de la musique et du théâtre.

Photo Andrea Avezzù - Courtesy La Biennale di Venezia

La Biennale d’Architecture se déroule tous les deux ans de mai à novembre - en alternance avec la Biennale d'Art - et se déroule sur deux sites dans la partie orientale de Venise : l'Arsenal et les Giardini. Autrefois le plus grand centre de production préindustriel au monde, l'Arsenal a été transformé en 50 000 mètres carrés d'espace d'exposition et de fonctions connexes. Les Giardini, le parc, abrite le pavillon central ainsi que 29 pavillons nationaux qui mettent en valeur des pays ou des régions.

Biennale d'Architecture 2018: FREESPACE

Les conservateurs nommés cette année, les architectes Yvonne Farrell et Shelley McNamara, ont intitulé la 16ème exposition internationale d'architecture FREESPACE. En mettant l'accent sur les questions entourant la qualité de l'espace libre et ouvert, Farrell et McNamara définissent le concept de Freespace comme des espaces qui témoignent de la générosité et de l'humanité qui sont à la base de la pratique architecturale. « Nous considérons l'architecture comme la traduction du besoin dans son sens le plus large en un espace significatif », disent Farrell et McNamara.

 

L' Arsenal

L'architecte italienne Francesca Torzo a été invitée par les conservatrices Yvonne Farrell et Shelley McNamara à présenter son interprétation du thème FREESPACE à l'Arsenal. L'architecte a choisi la rénovation et l'extension de Z33, une maison d'art contemporain, à Hasselt (Belgique).

Photo Francesco Galli
Courtesy: La Biennale di Venezia

Francesca Torzo présente ce projet en proposant les éléments importants du projet en images, textes, dessins et plusieurs modèles qui décrivent de façon abstraite la séquence des espaces du projet. Parmi les différents objets des prototypes 1:1 qui offrent une expérience des matériaux utilisés dans le projet. Les visiteurs construisent leur propre expérience des différents espaces en se promenant à travers l'installation.

La Z33 appartient au béguinage d'Hasselt dans le cadre du mur construit autour du jardin des Béguinages, fusionnant le musée existant de 1958 et le bâtiment d'extension. Francesca Torzo a interprété ce complexe historique comme une île dans le tissu urbain par la taille exceptionnelle du vide et la permanence de sa frontière de construction en briques. La façade, faite de 34.494 briques faites à la main, placée une à une, protège le calme de la maison d'art et du jardin.

Pour adapter la forme élégante de la façade, les fenêtres SlimLine 38 de Reynaers Aluminium ont été sélectionnées.

Photo: Francesca Torzo architetto

À l'intérieur, le bâtiment est composé de pièces simples de taille, de proportion et d'atmosphère lumineuse différentes. Le design joue avec les gradients d'exposition et d'intimité, publics et domestiques. Les chambres donnent l'une sur l'autre, offrant des perspectives et des points de vue multiples comme cela se passe en ville.

Le Pavilion Belge

Eurotopie, le projet sélectionné pour le Pavillon belge de la Biennale d’Architecture 2018, aborde les problèmes et défis auxquels l'Union européenne est confrontée. Bien qu'étant le principal ancrage territorial, physique et symbolique de l'UE, le quartier européen de Bruxelles ne semble nullement contribuer à une identité européenne collective. La relation entre le quartier européen et sa ville hôte est toutefois ambiguë.

 

 

Selon les conservateurs Traumnovelle et Roxane Le Grelle, l'Europe est le seul grand récit capable de contrer efficacement le nationalisme et l'extrémisme. Avec Eurotopie, ils espèrent susciter l'engagement politique des citoyens européens et lancer une invitation à poursuivre la construction de l'Europe en tant qu'idéal politique et ancrage à Bruxelles. Ils s'adressent également aux architectes et aux concepteurs d'espace pour réfléchir à la manière de construire l'espace démocratique européen et de cohabiter avec Bruxelles.

Photo: Italo Rondinella - Courtesy of La Biennale di Venezia

 

Eurotopie occupera le pavillon belge pendant les six mois que dure l'exposition. Construit en 1907 par Léon Sneyers et rénové plusieurs fois depuis, c'est le plus ancien pavillon des Giardini. Il dispose de hauts plafonds et d'une belle lumière naturelle ainsi que d'un emplacement privilégié le long de l'axe principal des Giardini.