Pierres Vives

Murs rideaux pour vaisseau interplanétaire

L'architecte anglo-irakienne Zaha Hadid, première femme lauréate du fameux Pritzker Prize en 2004, aime la complexité comme le confirme sa realization exceptionnelle " Pierres Vives " à Montpellier. Cet imposant vaisseau de 200 mètres de long et 25 mètres de haut avec ses façades inclinées, qui semble tout droit sorti d'un film de science-fiction, est destiné à regrouper les archives, la médiathèque et les bureaux de l'association " Hérault Sport " du département de l'Hérault.

Au coeur du nouveau quartier du même nom au nord-ouest de la ville de Montpellier dans l'Hérault au Sud de la France, " Pierres Vives " est un geste architectural fort pour le territoire. " Les trois composantes du projet se fondent dans un édifice dont la forme rappelle un tronc d'arbre à l'horizontale. Les branches poussent sur ce tronc pour permettre l'accès aux différentes zones de l'immeuble monolithique habillé de verre " commente Stephano Hof, l'architecte de ce bâtiment exceptionnel. Cet " arbre du savoir " couché représente un véritable tour de force technique, avec sa masse imposante et ses exceptionnelles façades constituées de plus de mille larges modules de béton préfabriqués, qui reprennent la trame de la structure poteauxpoutres de 2,70 mètres. Entre ces éléments aux formes complexes, assemblés comme un puzzle en 3D, se développent un système de murs rideaux équipés de profilés aluminium Reynaers CW 70, une solution sur mesure basée sur les systèmes CW 50 existants. La mise au point des façades a nécessité des études très précises, au vue des contraintes de mise en oeuvre entre les différentes coques de béton aux découpes acrobatiques. Selon Stephane Hof, " Il est intéressant de noter que nous avons choisi de courber des profilés standard pour cette solution, créant ainsi une solution sur mesure pour faire le lien entre le béton courbé et le verre ".

Entre " vaisseau administratif " et " citadelle du savoir ", ce spectaculaire monolithe de béton et de verre tire son nom de la citation humaniste de Rabelais " Je ne bâtis que pierres vives, ce sont hommes " et s'articule donc autour de l'idée de l'arbre de la connaissance. En partie inférieure, les archives départementales (9 500 m²) avec leurs 60 kilomètres d'archivage au sein de silos de béton Assurant une hygrométrie et une température maîtrisées, forment la base solide du tronc. Au-dessus se trouve la bibliothèque (2 900 m²), structure plus légère et poreuse qui accueille 300 000 ouvrages. Enfin, les bureaux de l'association "Hérault Sport" (860 m²) abrités au sommet de l'édifice représentent les branches et les feuilles. Ces trios entités partagent différentes fonctions placées au centre du bâtiment, comme un amphithéâtre de 200 places mais aussi des salles d'exposition, de réunion, des espaces multimédia, l'administration ainsi que l'accueil et l'entrée principale protégée par un large auvent.

Description Technique

  • Système Reynaers CW 70, solution sur mesure basée sur le système CW 50
  • Masses vues de 70 mm pour respecter l'aspect esthétique
  • Eléments d'ouverture à tabatière avec vitrage structurellement scellé : 180 kg
  • Poids maximum du vitrage : 350 kg
  • Poids maximum du vitrage avec supports complémentaires : 800 kg
  • Epaisseur maximum du vitrage : 45 mm
  • Base de construction (dormant / ouvrant) : 200 mm
  • Base de construction (traverse inclinée) : 420 mm
  • Solution verrière à angles positifs ou négatifs avec traverse et supports de vitrage spéciaux

 

Description du projet :

  • Conception architecturale: Zaha Hadid
  • Architecte du projet: Stephane Hof
  • Architecte local (Phase de réalisation): Chabanne et Partenaires
  • Ingénieurs: Ove Arup & Gec Ingenierie
  • Ingénieur Façade: Emmer Pfenninger Partner
  • Client: Conseil General de L'Hérault
  • Représentant du client: Hérault Aménagement
  • Entrepreneur: Vinci Construction France, Sogea Sud group (agent), Dumez Sud and GT M Sud
  • Constructeur: TOSONI LINO S.P.A., Villafranca di Verona, Italie
  • Systèmes Reynaers utilisés: CW 70, solution sur mesure basée sur CW 50-SC
  • Photography: Hélène Binet