Mellat Park cineplex

Mellat Park cineplex

Catherine Spiridonoff Reza Daneshmir

Le cinéma est une des formes artistiques les plus populaires en Iran. Depuis la Révolution Islamique de 1979, le septième art s’est développé de manière constante jusqu’à représenter aujourd’hui une part considérable de la production culturelle iranienne. Le Cineplex du parc Mellat de Téhéran, conçu par les architectes iraniens Catherine Spiridonoff et Reza Daneshmir, donne forme à ces développements tout en venant étoffer le nombre étonnamment faible de salles de cinéma que compte le pays.  

Situé dans la partie sud-ouest du Parc Mellat, un des plus grands parcs parmi les 800 qui jalonnent la capitale iranienne, ce nouveau complexe de cinéma se fond presque naturellement dans le paysage. Entouré par le parc coté nord et côté est, le bâtiment jouxte l’autoroute Niayesh côté sud et un complexe sportif côté ouest. Les 15 000 m² de surface au sol abritent quatre salles obscures, chacune pouvant accueillir 300 spectateurs, ainsi qu’une petite salle de projection pour 40 personnes, des salles d’exposition, un restaurant, une cafétéria, un disquaire, une librairie, des bureaux et des services d’entretien. Le complexe peut accueillir 2 200 personnes maximum. La forme élancée du site et le plan d’allocation des espaces ont donné naissance à un bâtiment longitudinal et onduleux, dont la structure offre une certaine harmonie avec son environnement. Deux écrans de cinéma se font face au rez-dechaussée et dans le sous-sol. A chaque étage, les deux salles sont interconnectées afin de tirer profit de l’inclinaison caractéristique des salles de cinéma et ainsi créer une vaste zone voûtée sur chaque étage sous une courbe reliant les deux écrans. Au rez-de-chaussée, le bâtiment gagne ainsi en accessibilité et offre une vaste zone d’accueil couverte. Le sous-sol bénéficie des mêmes volumes, qui servent de salle d’exposition. De la même manière, une autre zone ouverte a permis de créer un restaurant à l’étage supérieur. Ces trois espaces horizontaux ouverts sont reliés par deux volumes verticaux de chaque côté du bâtiment, lesquels abritent les foyers du cinéma et les services d’entretien.

Transition fluide

Le hall d’entrée est un des points centraux de cette architecture. Ni extérieur ni intérieur, il crée une transition souple entre le parc et l’intérieur du complexe. Côté nord, des rampes sillonnent le parc et amènent les visiteurs jusqu’au bâtiment. En raison de la forme onduleuse de ce dernier, la largeur des sections individuelles varie, ce qui explique le tracé sinueux des rampes qui mènent au complexe. Cette configuration rapproche un peu plus la construction de son environnement en soulignant la transition souple entre intérieur et extérieur. Réalisé en acier et en béton, le système de support a été conçu de manière à ce que tous les éléments de construction soient visibles. Les matériaux qui composent les murs intérieurs onduleux sont partiellement structurés. Les surfaces horizontales sont habillées de dalles en pierre aux couleurs artificielles, déclinées selon une couleur par étage. Les plaques d’acier sont appliquées sur la façade, sur les colonnes verticales situées aux extrémités du bâtiment et sur les plafonds suspendus, qui ont été réalisés à la main.

Transparence

La façade vitrée donne au bâtiment une élégance discrète et ouvre le complexe sur le parc grâce au jeu de transparence en créant un lien avec l’extérieur. Le design subtil du système CW 50 de Reynaers Aluminium se fond parfaitement dans la construction et souligne la légèreté du bâtiment. Pour mener à bien l’installation, un connecteur spécial a été fabriqué pour monter la surface vitrée sur les montants. Cette innovation a permis d’utiliser les fixations intermédiaires standard. Le brise-soleil BS 100 s’adapte parfaitement au système de façade et vient souligner la structure horizontale extérieure du complexe. Par ailleurs, une solution spéciale a été développée afin de pouvoir régler les jalousies selon un angle précis. Les systèmes Reynaers utilisés dans ce projet ont non seulement démontré leur flexibilité et leur capacité à s’adapter aux situations particulières, accroissant ainsi les possibilités d’applications offertes, mais ils ont également contribué à donner corps à la caractéristique première de ce bâtiment, sa transparence.

Fabricant: 
Fan Avar Bana Tacim
Architecte: 
Catherine Spiridonoff Reza Daneshmir
Lieu: 
Teheran, Iran View on map
Photographe: 
Afsin Ghaderpanah Ali Daghigh
Autres partenaires: 
Nikan Niroo Co. (Investors)
Systèmes Reynaers utilisés: