Groupe Hospitalier Melun-Sénart

Groupe Hospitalier Melun-Sénart

Le plus grand pôle français de santé public-privé s’est ouvert en Seine et Marne, il y a tout juste un an. Réunissant sur un même site, la Clinique Saint-Jean l’Ermitage et le Centre Hospitalier Marc Jacquet, le nouveau Santépôle de Melun-Sénart incarne un projet médical de grande ampleur, unique en France par son envergure.  La société Reynaers a su répondre aux exigences de budget comme de planning de cette infrastructure sanitaire de référence.

Réunissant sur un même site, la Clinique Saint-Jean l’Ermitage et le Centre Hospitalier Marc Jacquet, le nouveau Santépôle de Melun-Sénart de 88 000 m² incarne un projet médical de grande ampleur, unique en
France par son envergure. La société Reynaers a su répondre aux exigences de budget comme de planning de cette infrastructure sanitaire de référence.
Ce projet de coopération sanitaire public/privé a été réalisé dans le cadre d’un contrat de conception réalisation alliant BESIX, spécialiste des Grands Travaux, au bureau d’architecture et d’ingénierie AIA Life Designers et à l’entreprise Nord France Constructions.

S’inscrivant en entrée de ville, cette opération au caractère urbain prend en compte « la dimension humaine, pour les futurs patients et les personnels, à travers le traitement des flux et de la lumière » précise Jérôme Bataille, architecte associé chez AIA. Pour la société Reynaers qui a livré l’ensemble des ouvertures et murs rideaux du Santépôle, l’enjeu résidait avant tout dans la capacité à répondre aux contraintes et volumes de ce chantier d’envergure.

Plus de 140 portes (profilés CS 77-FP EI30), 435 fenêtres dans le bardage métallique et 900 fenêtres dans les façades en enduit (profilés XS 50-BR), sans oublier les murs rideaux dont 135m² de VEC (vitrage extérieur collé) pour une esthétique de façade lisse ont été réalisés en profilés CW 50-SC.

Un projet phare

« Sur ce chantier de construction d’une durée totale de 36 mois, le management de projet axé sur l’élimination des gaspillages et des pertes de temps pour une efficience maximale a fait ses preuves » souligne Thomas Faustini. Au premier trimestre 2017, le site fonctionnait avec 5 grues à tour. Pour maintenir la cadence, un maximum d’éléments préfabriqués (pré-murs, dalles précontraintes, dalles alvéolaires et poutres précontraintes) ont été utilisés. Quand les équipes techniques et de finition sont entrées en action, près de 400 travailleurs étaient mobilisés. Tout en accompagnant l’entreprise bulgare Tal Engineering, façadier en charge de la mise en œuvre, sur le respect des normes de sécurité dans un bâtiment de ce type, la société Reynaers a elle aussi maintenu la cadence pour relever le challenge quantitatif. Plus de 140 portes coupe feu (profilés CS 77-FP), 435 fenêtres dans le bardage métallique et 900 fenêtres dans les façades en enduit (profilés XS 50-BR), sans oublier les murs rideaux dont 135m² de VEC (vitrage extérieur collé) pour une esthétique de façade lisse ont été réalisés en profilés CW 50-SC.

“« Un rythme de production particulièrement bien géré entre approvisionnement et cadencement de la fabrication sur un grand projet hospitalier de référence » précise le responsable de la prescription Thomas Faustini.”Thomas Faustini, Key Account Manager at Reynaers Aluminium

Sur cette opération gérée en Lean Management, le challenge a été de produire du volume et de réduire les coûts avec des solutions basiques

Performance Economique

René Jordens, Directeur Commercial de BESIX France précise : « Ce marché public a été attribué en conception-réalisation, une combinaison gagnante pour BESIX. En tant qu’Entreprise Générale et mandataire du Groupement, BESIX était responsable de la conception et de la construction de l’hôpital. Un an plus tard, BESIX a également remporté le marché privé du gros œuvre et du clos-couvert de la Clinique Saint-Jean l’Ermitage, située sur le même site et avec la même date de livraison. Les délais étaient serrés, nécessitant une coordination sans faille ». Thomas Faustini , responsable Grands Projets chez Reynaers France, confirme « l’enjeu de ce chantier pour lequel nous avons réalisé l’ensemble des menuiseries extérieures était bien été de trouver des solutions économiques pour répondre aux exigences de planning comme de pérennité d’un tel bâtiment. Nous avons utilisé les profilés XS 50-BR pour la réalisation des chassis de fenêtres notamment des chambres, les profilés CS 77-FP pour les portes lourdes coupe feu et les CW 50 pour les murs rideaux. Sur cette opération gérée en Lean Management, le challenge a été de produire du volume et de réduire les coûts sur des solutions basiques ».

Hôpital de pointe

Aujourd’hui dans des bâtiments entièrement neufs disposant d’un plateau technique et d’équipements de pointe, les activités de soins réparties entre les deux entités disposent de 734 lits dont 530 pour un « hôpital ultramoderne ». Avec son parvis, son hall toute hauteur et la simplicité de ses circuits, le centre hospitalier se distingue par ses patios colorés et sa luminosité. Revêtue d'une peau métallique laquée blanche, son enveloppe isolée par l’extérieur et rythmée de brises soleil orientables se caractérise par un volume coloré en bardage. Baigné de lumière naturelle, l’atrium de quatre niveaux de hauteur abrite le grand hall d’accueil fort d’un plateau de diverses consultations (gynécologie obstétrique, adultes-enfants, imagerie médicale, scanners et IRM). « 80 % des chambres de l’hôpital sont individuelles. Toutes ont un système multimédia pour accéder au téléphone, la télévision, Internet et le contact avec la boutique du rez-de-chaussée », précise Dominique Peljak, Directeur Général de ce centre Hospitalier couvrant tous les secteurs de l’offre de soins (SAMU77, SMUR, Urgences, soins critiques, Médecine-Chirurgie-Obstétrique, pédiatrie, gériatrie, psychiatrie).

Pour télécharger la fiche détail référence, allez dans "Documentation générale" (lien en pied de page ci-dessous).

Fabricant: 
Architecte: 
Lieu: 
France View on map
Photographe: