Deventer Library

Deventer Library

Une nouvelle bibliothèque publique a ouvert ses portes sur le Stromarkt de Deventer. Contemporaine par la ligne et les matériaux, elle s'inscrit néanmoins dans son contexte historique. Ce volumineux projet est l'œuvre des architectes du bureau BiermanHenket. À travers de vastes baies vitrées, la bibliothèque s'ouvre sur la ville dont elle accueille les habitants.

Depuis l'ouverture en septembre 2018, la nouvelle bibliothèque du Stromarkt est très fréquentée par un public de tous les âges. Les 500 places assises sont occupées presque tous les jours. Telle était d'ailleurs l'intention. Janneke Bierman, architecte chez BiermanHenket, s’explique : « Le bâtiment devait attirer les jeunes et moins jeunes à la recherche d'un lieu accessible pour la rencontre, l'étude ou l'écriture. C'est la raison pour laquelle l'édifice s'ouvre de toutes parts, avec un café-restaurant accueillant au rez-de-chaussée. Nous avons volontairement évité d'implanter l'escalier à proximité immédiate de l'entrée, pour que les visiteurs séjournent plus longtemps à ce niveau. Un beau et large escalier en chêne longe la façade pour gagner les deux étages de la bibliothèque. »

“”Janneke Bierman - BiermanHenket architects

Intégration dans le contexte historique

Hauteur, structure, matériaux : à tous égards, l'architecte a soigneusement intégré la nouvelle bibliothèque dans le centre historique de la ville. « Le projet remplace une banque construite à la fin des années 60. Les nombreuses colonnes en béton n'étaient pas réutilisables. La nouvelle bibliothèque devait se distinguer par un plan ouvert. Les caves, cependant, ont été conservées. Les colonnes du nouvel édifice reposent en partie sur les piliers existants au sous-sol et en partie sur de nouveaux pieux vissés.
Haut de 15,5 mètres, le nouveau volume épouse plus ou moins les contours de l'ancienne banque, sauf à l'est, où la construction se prolonge au-delà du plan originel. De ce fait, le Stromarkt, une place en forme de L, se compose désormais de deux espaces urbains dégagés. Heureusement, les grands platanes du Stromarkt n'ont pas dû être sacrifiés. »

 

À côté se trouve une célèbre maison du XIIe siècle, la plus ancienne habitation en pierre encore debout aux Pays-Bas. Elle a été en partie incorporée dans la bibliothèque. Le complexe abrite à présent un espace de lecture, de la place pour les expositions ainsi que des bureaux.

Verre et céramique

Les façades longitudinales font un large usage des membranes en acier. Le verre est enserré dans de minces profilés en alu de Reynaers Aluminium, fixés sur la structure d'acier qui se trouve directement derrière la façade. D'autres éléments de façade sont revêtus de panneaux en céramique. « Les panneaux ont été spécialement créés pour le projet, en six variantes. La couleur ocre que nous avons choisie rappelle les matériaux de construction souvent utilisés à Deventer. Les éléments forment un ensemble de lignes verticales, alternant les nervures lisses et des bandes avec deux structures en peigne différentes. »

 

Dans les parties en panneaux de céramique, les fenêtres sont montées dans de sobres châssis en aluminium, aux dimensions variables. On note en particulier les grandes fenêtres d'angle en deux coins de la construction. La façade de l'entrée présente des ouvertures étroites s'étirant sur deux étages. Le grand porte-à-faux qui surplombe l'entrée est rendu possible par de hauts éléments en acier à l'étage.

Espace et lumière

Le plan ouvert du rez-de-chaussée facilite l'aménagement intérieur. Cet espace de rencontre d’un seul tenant accueille aussi ateliers, débats et conférences. Non loin de l'entrée, un café-restaurant accueille les visiteurs. La façade sud, côté jardin, est presque entièrement en verre. Un vide débouche sur une liaison vitrée qui crée une distance visuelle entre le bâtiment moderne et la partie historique, à présent physiquement reliés.

Au nord, le large escalier et l'espace ouvert dégagent la vue jusqu'au deuxième étage. Ici encore, on distingue des vides, et les puits de lumière éclairent généreusement l'intérieur.

Les espaces ouverts, les escaliers et les fenêtres sont autant de points par lesquels le regard traverse la bibliothèque jusqu'à l'extérieur. Au deuxième étage, les baies vitrées et la grande fenêtre d'angle offrent une vue imprenable sur le vieux centre-ville.

De l'auditorium au smartlab

Au-delà des fonctions traditionnelles d'une bibliothèque (recherche, emprunt et lecture), le nouveau complexe est équipé pour bien d'autres activités. La cave, par exemple, abrite notamment une salle de home cinema et un auditorium de 80 places. On trouve aussi des archives et un garage pour les vélos du personnel. « Pour donner à l'auditorium souterrain une hauteur confortable, le sol du rez-de-chaussée a été surélevé de 1 mètre. Les différences de hauteur sont par ailleurs nombreuses : en partant de l'entrée, en direction du bâtiment historique, le niveau du sol s'élève progressivement de 1 mètre », explique Bierman.

 

Au rez-de-chaussée comme aux étages, les concepteurs ont prévu une grande variété de lieux de contact, de détente et d'étude : la monumentale salle de lecture, les tables du café-restaurant, des fauteuils isolés, des tables hautes et basses, des alcôves où l'on peut s'asseoir ou se coucher, des tabourets, l'escalier de la tribune, les banquettes près des fenêtres, les tables longues des espaces ouverts, les établis et tables de jeux, le jardin et la terrasse de toit.
Des armoires contiennent des livres, des films et de la musique. Ces étagères modernes forment des ouvertures parfois remplies, mais souvent transparentes.
Les bureaux sont concentrés au sud-ouest du 1e étage de la nouvelle construction ainsi qu'aux 1e et 2e étages du vieux bâtiment.

Au dernier niveau, un « smartlab » accueille les « makers », avec des imprimantes 3D et des établis. Le labo donne sur la terrasse de toit. De là, le visiteur jouit d'un panorama spectaculaire sur le vieux centre-ville.

Fabricant: 
Lieu: 
Deventer, Pays-Bas
Photographe: 
Jan Willem Schouten
Systèmes Reynaers utilisés: