Tiensevest Office Complex

Tiensevest Office Complex

Archi + I & Crepain Binst Architecture

Niché entre le chemin de fer et le périphérique de Louvain, le conseil provincial symbolise à lui seul depuis plusieurs années le renouveau architectural de la région. Ce n’est plus tout à fait vrai depuis peu. Cinq immeubles de bureaux semi-autonomes sont sortis de terre entre la gare et le conseil provincial, un projet signé des architectes Crepain Binst Architecture et Archi+I. Ces immeubles marquent le lancement d’un nouveau projet de développement de bureaux aux abords de la gare de Louvain.   Ce projet, tout comme la construction du conseil provincial et l’aménagement de la zone ferroviaire, vient compléter le plan d’aménagement du chemin de fer ouest (Masterplan Weste- lijke Spoorgeul). Lancé en 1997 par l’équipe d’aménagement du territoire dirigée par Marcel Smets, l’actuel maître d’œuvre flamand, le projet prévoyait la construction, entre le chemin de fer et le périphérique de Louvain, d’une nouvelle voie de circulation reliant deux sites majeurs situés aux extrémités de cette zone : le conseil provincial et le Centre Administratif Flamand (Vlaams Administratief Centrum - VAC).  

Socle en verre

Le nouveau complexe de bureaux de la banque KBC se compose de cinq immeubles semi-autonomes de cinq étages chacun. Ils ont été érigés sur un socle en verre de 300 mètres de long sur lequel sont regroupées les activités de la banque KBC et de la ville de Louvain. Ce socle de près de 5 mètres de hauteur présente un demi-niveau côté chemin de fer, offrant une vue imprenable entre le périphérique et la voie. Un parking à vélos de 5000 places a été construit sous le socle pour les usagers du train, les employés du complexe de bureau et les autres cyclistes. Sous le parking à vélos se trouve un parking automobile de 684 places pouvant fonctionner indépendamment du reste du bâtiment. Un parc public sépare les fondations (le périphérique) et les bâtiments, un chemin pédestre vert relie la Place des martyres à la Place du conseil provincial située en amont. Ensemble, le socle et le parc constituent le centre névralgique du complexe et des alentours.  

Façade dynamique

Les cinq bâtiments qui composent le complexe présentent une forme en U orientée vers le périphérique ou le chemin de fer, selon la disposition des faces ouvertes et fermées. Cette configuration permet de créer une façade dynamique dont les éléments sont tour à tour étroits, larges et renfoncés. Çà et là, des passerelles transparentes connectent les immeubles. Chaque bâtiment se compose de deux noyaux centraux où se concentre le trafic pédestre. Le design modulaire s’appuie sur des unités de 135 centimètres, ce qui offre une grande liberté dans l’aménagement des bureaux et garantit l’homogénéité des différentes façades. Variation sur le thème du granit et du verre, les façades des cinq bâtiments affichent toutefois des reliefs et des agencements distincts. Elles sont également habillées d’une couleur différente : rouge impérial, blanc neige, vert olive, noir cristal et jaune or. La rugosité du granit, quant à elle, est le résultat d’un traitement au jet d’eau qui lui donne une surface « marquée ».  

Solution intégrée

Toutes les fenêtres ont été réalisées à partir du système CS 77. Sur deux des bâtiments, des éléments en granit ont été utilisés afin de réaliser le vide d’air au niveau des fenêtres et ainsi pouvoir appliquer le système standard. Sur les trois autres bâtiments, les éléments en granit n’ont pu être utilisés à cette fin. Les architectes ont installé un cadre en aluminium à l’extérieur pour réaliser le vide d’air. Etant donné le nombre de fenêtres qui devait être installé suivant cette procédure, l’idée d’une solution intégrée s’est rapidement imposée. Hegge, constructeur établi à Hamont-Achel, Belgique, a travaillé en collaboration avec les architectes et la société Reynaers Aluminium afin de mettre au point une variante du système CS 77. « Les modèles réalisés permettent de pincer le profil intermédiaire sur le profil de fenêtre », explique Wim Moors, chef de projet chez Hegge, « et ainsi éviter d’utiliser des fixations visibles, comme des vis par exemple. Enfin, ce système permet de réduire le temps d’installation des innombrables fenêtres que totalisent ces trois bâtiments. »    

Exclusivité

Le soin apporté au développement de ces profils de fenêtre est révélateur de la volonté des architectes et de l’entrepreneur de mener à bien ce projet. La richesse des détails sur les façades donne au complexe une certaine aura ainsi qu’un parfum d’exclusivité dont sont dépourvus les immeubles de bureaux standards conformes au marché. La position des immeubles ainsi que les teintes et le mouvement des façades se traduisent par une grande ouverture et une intégration inédite dans le paysage urbain, en contre-pied de l’uniformité qui caractérise généralement les projets de grande envergure. Ce complexe enrichit indéniablement la ville de Louvain.

Fabricant: 
Hegge
Architecte: 
Archi + I & Crepain Binst Architecture
Lieu: 
Leuven, Belgique
Photographe: 
Louis Jongeneelen
Autres partenaires: 
Landsbeeck (Investors) Interbuild NV (General contractors)
Systèmes Reynaers utilisés: