Ilot Ségur Fontenoy

Ilot Ségur Fontenoy

Face à l'École Militaire, l'îlot Ségur Fontenoy est constitué de deux bâtiments représentatifs de l'architecture des années 1930 aujourd’hui réunis en un seul ensemble immobilier de 53 000 m2 le long des prestigieuses avenues du 7ème arrondissement de Paris. Cette réalisation fait figure d’exemple à travers la restructuration du socle des deux édifices historiques, la valorisation du cœur d’îlot, la construction d’un « bâtiment pont » et la requalification d’éléments classés dont les façades inscrites à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Pour cette restructuration d’exception dans des délais très tendus, la société Reynaers Aluminium s’est vu confier la conception de nouveaux produits entre la façade respirante du « bâtiment pont » et la rénovation de l’ensemble des menuiseries extérieures.

Un projet unique

Pour regrouper 35 services de l'État jusqu’alors dispersés et passer de 1800 à 2300 postes, il s’agissait de livrer dans des délais restreints, 46.000 m² de bureaux ainsi que divers équipements, dont un restaurant inter-administration, une salle de sports, un centre de documentation, une crèche et un auditorium de 450 places. Les travaux portaient aussi sur une remise aux normes de l’ensemble selon une démarche de certification « NF Bâtiment Tertiaires en Rénovation – Démarche HQE® » dans le cadre du label « BBC EFFINERGIE Rénovation 2009 ». Ce projet ambitieux est mené par le groupement lauréat constitué par les sociétés Sogelym-Dixence Holding, Agence d'architecture F-S. Braun et associés, Campenon Bernard Construction CBC, filiale de la division construction de Vinci et Dalkia.

Pour rationaliser l’occupation des espaces et mutualiser des installations, le projet présente un niveau de modularité élevé tout en se conformant aux standards d’un immeuble de bureaux économe en énergie, ainsi qu’aux normes de la politique immobilière de l’État.

Menuiseries pour façades classées

L’îlot Ségur Fontenoy réunit deux bâtiments patrimoniaux : un premier initialement affecté au ministère de la Marine marchande d’une part, érigé place de Fontenoy en 1932 par l'architecte André Ventre, et un second d’autre part situé le long de l’avenue de Ségur, plus imposant et construit à partir de 1935 par l’architecte Jacques Debat-Ponsan pour l'ancien ministère des Postes et Télécommunications (PTT). L’agence d’architecture F-S. Braun et associés a su mettre en valeur la richesse patrimoniale de l’ensemble. Forts d’une grande connaissance du site suite à la restructuration deux ans auparavant, du Ministère de la Santé formant l’îlot voisin, il s’agissait pour les architectes « de conserver la continuité des façades en magnifiant leurs angles arrondis, et de traiter les deux entrées bien différenciées des bâtiments Ségur et Fontenoy.

Le parti pris architectural s’est tout de suite inscrit dans le respect de la volumétrie, de la composition de façades et des dessins de menuiseries d'origine » précisent-ils. Pour rénover l’enveloppe du bâtiment dans le respect de l’existant, les architectes ont choisi de remplacer les menuiseries bois par des châssis en aluminium.

“« Nous avons fait appel à Reynaers Aluminium, notre partenaire historique depuis plusieurs décennies, explique Jean-Charles Pineau, responsable des études prix de l’entreprise Seralu, pour la « création de filières », c’est-à-dire de nouveaux produits à partir de gammes existantes pour répondre à cette demande ».”

David Emaille, Directeur Régional Nord-Ouest de Reynaers Aluminium France, précise « l’enjeu était de mettre au point des profilés pour se rapprocher au plus près de l’esthétique des menuiseries bois concernant près de 10 000 m2 de façades. Nous avons donc créé quatorze profils aluminium pour reproduire les moulures existantes. Les 746 châssis sur rue représentant plus de 3000 m2 de façades ont été créés à partir de la gamme à ouvrant caché, tout comme les 888 châssis sur cour couvrant plus de 5000 m2. Les cinq « murs rideaux », quant à eux, utilisent la gamme CW50 ».

Façade respirante

L'objectif de la restructuration de l’îlot a été de rationaliser son fonctionnement en reliant les deux immeubles, Ségur et Fontenoy par une construction neuve, nommée "bâtiment pont" qui regroupe des salles de réunions mutualisées. Pour cette réalisation plus technique, Reynaers Aluminium a développé avec l’entreprise Seralu une procédure ATEX auprès du CSTB pour mettre au point une façade respirante à partir de la gamme CW86-BR VEP. "Ce système de menuiserie, explique David Emaille, est constituée d’un double vitrage intérieur et d’un simple vitrage extérieur entre lesquelles se placent des stores à lames motorisés. Des filtres en partie basse permettent une ventilation naturelle entre les vitrages, d’où l’appellation de «façade respirante»." Plus de 150 blocs couvrant près de 500 m2 ont été réalisés sur ce principe avec des parecloses et des traverses spécifiques. De la réalisation des menuiseries aluminium pour les façades classées à la partie plus technique des études pour la façade respirante, l’entreprise Reynaers Aluminium a développé tout son savoir-faire sur ce chantier emblématique.

 

Eléments techniques

Fabricant: 
Seralu
Lieu: 
Paris, France View on map
Autres partenaires: 
F-S. Braun et associés (General Contractors)Campenon Bernard Construction CBC, filiale de la division construction de Vinci et Dalkia (Construction managers) Sovafim (Project managers)
Systèmes Reynaers utilisés: